Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

COMMENTAIRES

Rechercher

ALBUMS PHOTOS

PLAN de la COMMUNE

plan commune saint laurent de la prée

 

9 juillet 2018 1 09 /07 /juillet /2018 17:47

Linky bouscule les élus
Le Conseil municipal de Saint-Laurent a bien eu lieu jeudi soir, mais pas tout à fait comme prévu. Trois délibérations ont été reportées, dont deux pour des raisons purement administratives. La troisième était liée au débat national sur Linky, le compteur électrique communicant lancé en 2015 par Enedis (alors ERDF).
Séance perturbée
Comprenant qu’une motion contre ces nouveaux compteurs allait être présentée, les représentants d’Énedis ont souhaité être entendus par les élus. Ceux-ci ont donc remis à août leur vote.
Un groupe informel anti-Linky Fouras – Saint-Laurent s’est invité et a, à plusieurs reprises, manifesté bruyamment son mécontentement, contraignant le maire Raymond Minier à faire preuve d’autorité.
Afin d’assurer la sérénité de l’intervention, il a insisté sur le fait qu’il s’agissait d’une réunion d’information pour les élus et pas d’un débat public, provoquant une nouvelle bronca des personnes présentes. M. Huot, représentant Enedis, a rappelé à cette occasion que l’opérateur compte 1 276 clients sur la commune et que parmi eux 105 ont déjà accepté un compteur électrique Linky.

 

Partager cet article
26 juin 2018 2 26 /06 /juin /2018 14:00
Des golfeurs généreux.Photo Jean-Luc Richard

Des golfeurs généreux.Photo Jean-Luc Richard

Les Lions veulent en finir une fois pour toutes avec l’image caricaturale du club service prompt à organiser repas et fêtes entre amis. Via sa structure Lisa (Lions international sports action), l’association proposait jeudi son trophée golf au profit des chercheurs qui luttent contre les cancers des enfants.
Ils étaient une quarantaine accueillis avec enthousiasme par le Golf-Club Rochefort Océan, tous animés par une même conception de la solidarité. Cela fait d’ailleurs près de quinze ans que le golf du pays rochefortais se mobilise ainsi. En tout, ce sont 10 000 golfeurs qui se prêtent à l’exercice chaque année, ce qui permet de collecter près de 150 000 euros sur l’ensemble du territoire. À noter les performances d’Elizabeth Legros et Kevin Hocquard, classés premiers à l’issue des parcours.

 

Partager cet article
18 juin 2018 1 18 /06 /juin /2018 12:04
Articles Sud Ouest : "L'agenda du Tennis-Club de la Prée" et "Pour un golf populaire"
Partager cet article
18 juin 2018 1 18 /06 /juin /2018 12:02
Article Sud Ouest : Vente de viande à l'INRA
Partager cet article
28 mai 2018 1 28 /05 /mai /2018 09:17
Article Sud Ouest : "Au bonheur de lire"
Partager cet article
28 mai 2018 1 28 /05 /mai /2018 08:18
Article Sud Ouest : "Le voyage dans le temps de l'écrivain"
Partager cet article
2 mai 2018 3 02 /05 /mai /2018 10:14
Article Sud-Ouest - 25 ans de golf fêtés
Partager cet article
11 mars 2018 7 11 /03 /mars /2018 16:04
 Michel et Michelle Dupas. photo david briand

Michel et Michelle Dupas. photo david briand

Une page de la présence de « Sud Ouest » dans la commune se tourne avec la cessation d’activité de Michel Dupas. Âgé de 87 ans, il était en poste depuis 1976. Mais son histoire avec notre titre remonte à soixante-douze ans en arrière. Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, en 1946, apprenti photographe, il livre simultanément des clichés à son beau-père Louis Etourneau, correspondant à Fouras du journal « La Nouvelle République », ainsi qu’épisodiquement à Auguste Chaudry, un ancien instituteur qui travaillait pour « Sud Ouest » et qui ne disposait pas d’appareil photo.
Habitant ensuite à Saint-Jean-d’Angély, il a repris en 1955 le studio de photographie Dual, tout en jouant du piano (commencé à l’âge de 8 ans) avec l’orchestre de René Benotti. Avant de partir vivre durant seize ans de 1958 à 1974 en Suisse avec sa compagne Michelle. Revenu à Saint-Laurent de La Prée, le couple fait bâtir une maison dans laquelle tous deux vivent toujours.
Par la suite, Michel a travaillé dans un magasin de hi-fi et photo dans une galerie commerciale de Puilboreau avant d’ouvrir en 1980 (jusqu’en 1985) une boutique de vente d’instruments de musique avenue La Fayette à Rochefort. Parallèlement, il a œuvré tous les soirs, de 1980 à 1986, au piano au bar glacier Le Crystal à La Rochelle. Michel continuera la musique jusqu’à sa retraite en 1993.
Toujours à ses côtés, son épouse Michelle est aussi liée à l’histoire de « Sud Ouest ».
Pendant vingt ans, de 1975 à 1995, elle fut claviste à notre agence départementale à La Rochelle. Élue de la commune durant deux mandats en charge des affaires sociales, Michelle s’est aussi intéressée à l’histoire des différents groupes scolaires de la commune. Et travaille toujours à récupérer des photos de classe et identifier tous les élèves de 1895 à 1995. À bientôt 87 ans, elle cherche toujours des petites mains pour l’assister (1).
C’est à présent Jean-Luc Richard, qui assure déjà la couverture de Fouras et de l’île d’Aix, qui reprend le suivi de l’actualité de la commune de Michel Dupas (jl.richard17@laposte.net).
(1) Contact de Michel et Michelle Dupas : midupas@wanadoo.fr

 

Article Sud-Ouest : « Sud Ouest » : Michel Dupas tire sa révérence
Partager cet article
22 février 2018 4 22 /02 /février /2018 21:00
 Une petite passerelle vous conduit jusqu’à l’entrée M. D.

Une petite passerelle vous conduit jusqu’à l’entrée M. D.

Il aura fallu près d’un an de travail à son concepteur pour venir à bout de ce projet. Petit tour du propriétaire
Il ne gèle pas, les Inuits sont absents mais, à part cela, c’est un vrai igloo. Cette habitation insolite a été construite par Pascal Rougeot, seul. Monté sur huit étançons, cet igloo est isolé du sol, ce qui le protège de l’humidité. L’intérieur est isolé avec de la laine de chanvre et bénéficie des dernières technologies de chauffage et de ventilation. Il aura fallu près d’un an de travail à son concepteur pour venir à bout de ce projet et accueillir, depuis décembre 2017, ses premiers clients dans cette chambre d’hôte située au lieu-dit la Haute Roche. L’accès se fait par la ferme Begaud.
Ce chalet original peut accueillir jusqu’à cinq personnes. Au rez-de-chaussée se trouve un lit de 160 cm et la mezzanine est pourvue d’un lit de 90 cm et de deux lits de 80 cm. Il y a tout le confort moderne avec une salle d’eau avec pont bateau, toilettes sèches indépendantes, kitchenette équipée, etc.
En option, Pascal Rougeot propose des paniers repas avec les produits de la ferme. L’igloo offre même la possibilité de voir passer les bateaux sur la Charente. Si vous aimez la pêche au carrelet, la location sera gratuite jusqu’au 31 mars.

Coordonnées. Adresse postale : Pascal Rougeot, l’Igloo insolite à la ferme, 1150 route des Deux-Roches, 17450 Saint-Laurent-de-la-Prée ; e-mail : contact@igloos-insolites.com ; tél. 06 20 81 31 03.

 

Article Sud Ouest : Saint-Laurent-de-la-Prée (17) : un igloo insolite dernier cri
Article Sud Ouest : Saint-Laurent-de-la-Prée (17) : un igloo insolite dernier cri
Article Sud Ouest : Saint-Laurent-de-la-Prée (17) : un igloo insolite dernier cri
Article Sud Ouest : Saint-Laurent-de-la-Prée (17) : un igloo insolite dernier cri
Article Sud Ouest : Saint-Laurent-de-la-Prée (17) : un igloo insolite dernier cri
Article Sud Ouest : Saint-Laurent-de-la-Prée (17) : un igloo insolite dernier cri
Article Sud Ouest : Saint-Laurent-de-la-Prée (17) : un igloo insolite dernier cri
Article Sud Ouest : Saint-Laurent-de-la-Prée (17) : un igloo insolite dernier cri
Article Sud Ouest : Saint-Laurent-de-la-Prée (17) : un igloo insolite dernier cri
Article Sud Ouest : Saint-Laurent-de-la-Prée (17) : un igloo insolite dernier cri
Article Sud Ouest : Saint-Laurent-de-la-Prée (17) : un igloo insolite dernier cri
Article Sud Ouest : Saint-Laurent-de-la-Prée (17) : un igloo insolite dernier cri
Article Sud Ouest : Saint-Laurent-de-la-Prée (17) : un igloo insolite dernier cri
Article Sud Ouest : Saint-Laurent-de-la-Prée (17) : un igloo insolite dernier cri
Article Sud Ouest : Saint-Laurent-de-la-Prée (17) : un igloo insolite dernier cri
Article Sud Ouest : Saint-Laurent-de-la-Prée (17) : un igloo insolite dernier cri
Article Sud Ouest : Saint-Laurent-de-la-Prée (17) : un igloo insolite dernier cri
Partager cet article
11 février 2018 7 11 /02 /février /2018 11:43
 Absente lors du repas des aînés, Claudine Martineau a posé avec son diplôme quelques jours après. Photo famille martineau

Absente lors du repas des aînés, Claudine Martineau a posé avec son diplôme quelques jours après. Photo famille martineau

Absente lors du repas des aînés, Claudine Martineau a posé avec son diplôme quelques jours après. Photo famille Martineau
Lors du repas des aînés chaque premier dimanche de février, le maire Raymond Minier a instauré une tradition depuis 2003 : récompenser un(e) habitant(e) la commune connu(e) pour son dévouement, sa solidarité envers ses semblables ou dans une association – par un diplôme de citoyen(ne) d’honneur avec ouverture d’un Livre d’or.
Claudine Martineau est devenue la 15e de cette honorable lignée. Malheureusement, dimanche dernier, elle n’a pas pu être présente au repas et à la remise de son diplôme, à cause d’une grippe.
Olivier Coche-Dequéant, adjoint en charge de la communication, a tout de même projeté une vidéo sur la vie de Claudine Phelippon / Martineau de sa naissance, en 1943, en passant par son mariage et la naissance de leur fille Sandra, à Saint-Laurent-de-la-Prée.
D’un naturel sociable et aimant la danse, Claudine entre dans la troupe de danses folkloriques du Club du Bon-Accueil, présidé par Mme Beneteau. Et elle ne le quittera plus ! Un ancien « complice », Léon Smock, a parlé de sa présidente Claudine Martineau : « C’est une femme formidable, qui va toujours vers les autres et dont la discrétion couvre toutes les actions. »
Le Club du Bon-Accueil a toujours sa troupe de danses folkloriques et prépare son Interclubs d’avril avec des troupes amies à Saint-Laurent. Des jeux de cartes sont organisés tous les jeudis après-midi tandis que chaque premier jeudi du mois, un repas dansant rameute plus de 100 personnes. « Elle est toujours attentive au plaisir, au bonheur de chacun », a conclu Léon.

La famille de Claudine réunie pour la cérémonie de remise du diplôme de citoyenne d'honneur

La famille de Claudine réunie pour la cérémonie de remise du diplôme de citoyenne d'honneur

Article Sud Ouest : Claudine, citoyenne d’honneur
Partager cet article

MAIRIE

131 rue de la Croix des Joncs

Tél: 05 46 84 00 35

CONTACT REDACTION

">

Horaires des marées